Le service iBeacon Bubble

Le service iBeacon Bubble

J’ai testé pour vous Bubble, l’une des toutes premières solutions iBeacon apparue en mai 2014. Pour cela j’ai décidé de créer une petite application très simple basée sur deux iBeacons et quelques pages web.

Qu’est-ce que Bubble ?

Bubble est avant tout une application iPhone/iPad qui offre à l’utilisateur un moyen simple et rapide d’obtenir des informations sur les objets qui l’entoure dans un rayon d’environ 10 à 20 mètres grâce à la technologie iBeacon. Prenons l’exemple d’un musée, au cours de votre déambulation dans les différentes salles du musée, Bubble détecte automatiquement les objets présents autour de vous, il affiche sur votre iPhone ou iPad les photos des objets en question et vous pouvez cliquer dessus pour obtenir des informations détaillées sur l’objet correspondant.

En parallèle Bubble offre bien entendu des outils de gestion permettant aux « propriétaires d’objets » de référencer leurs objets dans sa base de données afin que ceux-ci puissent être découverts par les utilisateurs de l’app Bubble. Concrètement, il s’agit de placer un iBeacon à côté de chaque objet et de l’enregistrer chez Bubble en indiquant une URL associée vers laquelle l’utilisateur sera redirigé s’il souhaite en savoir plus sur cet objet.

Inscription à Bubble

Afin de tester le service il faut avant tout s’inscrire sur le site discoverbubble.com. Le processus d’inscription est très rapide et gratuit jusqu’à 3 iBeacons, au delà il vous en coûtera $1 par mois par iBeacon supplémentaire enregistré, ce qui reste peu onéreux, même si, comme nous allons le voir le service est relativement limité.

Précisons tout de suite que Bubble ne vend pas d’iBeacons, en tout cas pour le moment, vous devrez donc vous en procurer en passant par les vendeurs d’iBeacons habituels.

Une fois inscrit vous avez la possibilité d’utiliser l’ensemble des services proposés par Bubble, à savoir :

  • Une interface d’administration web qui permet d’enregistrer ses iBeacons
  • L’app « Tag manager » pour la gestion des ibeacons déjà enregistrés
  • L’app Bubble elle-même

Configuration des iBeacons

Set pour test bubble

2 ibeacons et 2 objets, voilà tout ce qu’il me faut pour tester Bubble

Pour pouvoir utiliser le service Bubble j’ai dû modifier la configuration de chacun des iBeacons que je souhaitais enregistrer, en effet, pour pouvoir référencer un iBeacon chez Bubble, celui-ci doit disposer d’un trio UUID, Minor, Major unique.

J’ai donc utilisé l’app fournie par le fabricant de mes iBeacons pour en changer les valeurs Major et Minor, il s’agit là d’une opération relativement simple.

Attention, si vous n’utilisez pas des iBeacons d’une marque reconnue par Bubble, vous devrez en plus modifier l’UUID de vos ibeacons pour le remplacer par un UUID générique fourni par Bubble. Personnellement je n’ai pas réussi à faire fonctionner cette solution. Il semble donc préférable pour l’instant d’utiliser des iBeacons des marques suivantes : Beaconic, BlueUp, Estimote, Estimote Virtual beacon (iOS ou Mac), Kontakt.io, Lightblue Bean et Reco.

Comme vous le verrez sur les photos, j’ai utilisé des iBeacons différents, cela n’a aucune importance, il suffit que chaque iBeacon soit bien compatible avec Bubble.

Pour mon exemple j’ai décidé d’utiliser deux iBeacons que je vais donc associer à deux objets choisis au hasard, un Surligneur Fluo Vert et un Surligneur Fluo Orange.

Création des pages web de mon application

Pour chaque objet je souhaite apporter aux utilisateurs Bubble différentes informations :

  • Une photo de l’objet afin qu’il puisse facilement l’identifier dans Bubble
  • Les caractéristiques de l’objet
  • Un lien pour acheter cet objet sur un site e-commerce tiers
  • Un lien vers le site internet du fabricant de l’objet

Pour la photo, Bubble prend en charge l’affichage de la photo de l’objet dès la détection de l’iBeacon correspondant, je n’ai donc pas à m’en préoccuper, il me suffit de prendre une photo de chaque objet et de la charger sur Bubble comme nous le verrons plus tard. En revanche, Bubble ne faisant que rediriger l’utilisateur vers une URL associée à chaque iBeacon, je dois créer les pages web nécessaires afin qu’il ait accès à toutes les informations que je souhaite lui apporter. Je crée donc une page web pour chaque objet contenant les informations et liens nécessaires.

Vous devez penser votre application comme un site web pour mobile, en effet, Bubble renferme un navigateur web qui va permettre à l’utilisateur de naviguer de page en page… vous pouvez donc imaginer de nombreux types de contenus et de fonctionnalités que vous pourrez intégrer dans votre application (formulaire de contact, galerie photo, vidéo, commande en ligne, etc). Un CMS adapté sera probablement le bienvenu pour gérer vos contenus.

Enregistrement de mes iBeacons dans Bubble

Bubble beacon detail

L’interface d’administration web Bubble… simplissime

Ecran Bubble Manager

Les deux objets sont enregistrés dans Bubble

Une fois les iBeacons configurés et les pages d’information créées, je peux passer à la configuration de Bubble via l’interface d’administration web prévue à cet effet.

L’opération est très simple et rapide mais doit être renouvelée pour chaque iBeacon : il suffit de sélectionner l’UUID de l’iBeacon (en fonction du fabricant), de saisir les valeurs Major et Minor et d’uploader l’image qui s’affichera dans l’app Bubble à la détection de cet iBeacon. La seul problème que j’ai rencontré concerne la saisie des valeurs Major et Minor pour lesquelles j’ai dû trouver une valeur unique sans connaître celles déjà utilisées… il faut donc y aller à tâton et cela peut s’avérer pénible.

C’est vraiment tout ce qu’il y a à faire !

Voyons si ça fonctionne ?

Bubble display 1

Bubble détecte mes 2 iBeacons et présente les photos des 2 objets

Il est maintenant temps de tester le résultat en se mettant à la place d’un utilisateur de l’app Bubble. Rappelons que l’app est gratuite, il n’y a donc aucun problème pour réaliser nos tests, il suffit de se connecter avec son compte Bubble créé un peu plus tôt. Je commence donc par installer l’app Bubble sur mon iPhone.

Je positionne ensuite chaque objet et son iBeacon associé à chaque extrémité de la pièce dans laquelle je me trouve puis j’active d’abord le premier iBeacon… je lance l’app Bubble sur mon iPhone… le premier iBeacon est détecté sans problème et la photo du Surligneur Fluo Vert apparait tout de suite à l’écran :-). J’active ensuite le second iBeacon et au bout de quelques secondes le deuxième objet apparait à son tour !

Bubble display 2

Si je me rapproche d’un objet celui-ci est présenté en tête de liste

Il faut noter que Bubble ne permet pas de gérer finement les zones de proximité (Far, Near, Immediate), en revanche il présente toujours les objets détectés dans l’ordre de distance par rapport aux objets. Quand je me déplace dans la pièce l’ordre des objets présentés change dynamiquement de sorte que j’ai toujours en tête de liste celui qui est le plus proche de moi.

Une fois les objets détectés je peux effectivement cliquer sur la photo de l’objet et accéder à la page web correspondante. Dès que l’on quitte la première interface, on se trouve dans un browser intégré à l’app ce qui permet une navigation classique comme dans n’importe quel browser mobile. Dans mon cas j’ai ajouté un bouton redirigeant l’utilisateur vers un site de e-commerce proposant ce produit à la vente et un second permettant d’accéder au site du fabricant de l’objet. A vous d’imaginer ce qui sera utile dans le cadre de votre propre application iBeacons.

Bubble intègre aussi un système de favoris bien pratique permettant de revenir, plus tard, sur des objets qui ne sont plus à proximité.

Page Bubble fluo orange

Voici un exemple de page créée pour mon test

Mise à jour des contenus

Une fois que tout est en place et configuré, il sera probablement nécessaire de modifier régulièrement les objets présentés et les informations affichées pour chaque objet. Pour cela Bubble a prévu une app de gestion nommée Tag manager qui permet de modifier le nom, l’image et l’URL associées à un iBeacon en le posant simplement sur l’écran de votre iPhone ou iPad… cela permet de changer en quelques secondes l’objet associé à l’iBeacon sans avoir à ouvrir l’interface d’administration web Bubble.

Pour modifier les informations affichées pour un objet il faudra bien entendu modifier la page web de cet objet… l’utilisation d’un CMS spécialisé mobile (ou non) parait donc appropriée si vous souhaitez présenter de nombreux objets et en modifier régulièrement les informations.

Les avantages et inconvénients de Bubble

Bubble est un pionnier parmi les solutions iBeacons, son principal avantage réside, pour moi, dans sa facilité de mise en oeuvre. Hormis un petit défaut de conception au niveau de la saisi des valeurs Major et Minor, il faut souligner la grande simplicité de l’ensemble. Il suffit réellement de quelques minutes pour mettre en place une application iBeacons.

On pourrait regretter l’absence d’une gestion plus fine des différentes zones (Far, Near, Immediate) mais cela ajouterait de la complexité au système sans être absolument indispensable.

En revanche, l’absence totale de gestion des notifications est un point sur lequel on peut s’interroger. Impossible de notifier l’utilisateur de la proximité d’objets référencés alors que c’est pourtant un des points forts de la technologie iBeacon… Bubble a-t-il voulu ainsi éviter tout abus et sollicitations intempestives pour ses utilisateurs ? C’est bien possible, et pourtant c’est un peu dommage, car pour que les utilisateurs accèdent aux données que vous souhaitez leur présenter avec Bubble, il vous faudra d’abord arriver à les informer de cette possibilité afin qu’il sortent leur appareil mobile et ouvrent Bubble.

Enfin, il faut noter que dans la mesure où Bubble est en grande partie basé sur un browser web, cela implique qu’il vous faudra vous assurer que les utilisateurs Bubble présents dans votre établissement pourront disposer de façon sûre d’une connexion internet (Wifi, 3G/4G). Il s’agit d’un point à ne pas négliger au risque de générer de la frustration pour les utilisateurs.

Conclusion

Malgré les quelques défauts énumérés ci-dessus, Bubble reste une application sympathique et tout à fait adaptée à certains usages, principalement si vous souhaitez mettre en place rapidement et sans prise de tête une solution iBeacon basique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 6 = trente

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>