Les iBeacons vont-ils vous espionner ?

Les iBeacons vont-ils vous espionner ?

Faut-il avoir peur des iBeacons ? Vont-il devenir une nouvelle source de collecte de données sur votre vie privée ? Est-ce un nouveau moyen de vous spammer ? Le blog du beaconer Beacondo s’est fendu d’un article, certes intéressé, sur le sujet mais qui rétablit enfin des vérités parfaitement objectives à garder à l’esprit.

Le grand public découvre chaque jour un peu plus les iBeacons et les interrogations et craintes à leur sujet augmentent en parallèle. C’est bien dommage car les iBeacons semblent prêt à révolutionner notre façon de faire nos courses, visiter des musées, et même notre façon d’aborder l’éducation. Cette méfiance pourrait freiner la mise en application de cette nouvelle technologie.

Les interrogations des utilisateurs se portent sur deux points :

  • « Je ne veux pas être espionné »
  • «  Je ne veux pas être bombardé de publicité »

La vérité est que ni l’un ni l’autre ne seront vrai, iBeacon est une bonne technologie, nous pensons qu’elle va croitre et se généraliser… mais il n’y a pas de côté sombre et pas de crainte particulière à avoir à son sujet.

L’espionnage par les iBeacon est-il possible ?

Votre téléphone transmet beaucoup d’informations notamment par 3G/4G et Wifi. Le Bluetooth est une autre forme d’émission à basse énergie et à courte portée qui était jusqu’à présent utilisé pour la connexion de périphériques sans fil (micro/casques, imprimantes, etc).

iBeacon utilise le Bluetooth et peut être considéré comme une sorte de tout petit ordinateur émettant en permanence un signal disant « Bienvenu au Apple Store » par exemple, tout du moins c’est le sens du signal qui n’est en réalité composé que de quelques séries de chiffres et ne peut pas contenir de texte. Il n’envoie pas plus d’information que ces quelques chiffres, il n’envoie pas de contenu, aucune donnée de tracking et en aucun cas des publicités. De plus, comme il est conçu pour être très économes en énergie, il a une portée très restreinte, les plus puissants atteignent une centaine de mètre, en général pas plus de 20 mètres s’il y a des obstacles.

Donc les iBeacons sont des micro-ordinateurs totalement stupides qui ne font rien d’autre que s’identifier. Ils ne savent même pas si quelqu’un reçoit leur signal et en aucun cas ils ne peuvent identifier qui le reçoit. Un peu à la façon d’une émission de radio qui ne peut identifier qui est en train de l’écouter sur son poste de radio.

De plus, Apple, qui semble prendre au sérieux la vie privée de ses utilisateurs, fait en sorte qu’une App ne puisse connaître votre géo-localisation sans votre accord et l’octroi de cette autorisation ne peut se faire par accident puisque vous devez :

  • Installer l’application sur votre téléphone
  • Exécuter l’application au moins une fois
  • Répondre « Oui » lorsque l’application vous demande si acceptez de partager votre localisation

Ensuite seulement l’App pourra connaître votre localisation de façon approximative, en effet,  étant donné que le GPS ne fonctionne pas bien en intérieur, vous serez localisé par les antennes de téléphonie mobile ou les réseaux wifi les plus proches. Quand à la localisation par triangulation avec plusieurs iBeacons elle ne sera pas des plus précises non plus étant donné la faiblesse du signa Bluetooth des iBeacons.

Même si vous avez autorisé une App à vous localiser, vous pourrez revenir sur votre décision en vous rendant dans « Réglages » > « Confidentialité » > « Service de localisation ». Et si vous désactivez le Bluetooth, aucun iBeacon ne pourra interagir avec votre téléphone.

Reste pour une App la possibilité de faire en sorte que votre téléphone émette comme un iBeacon. Dans ce cas, le fonctionnement est inversé, votre téléphone agit comme un iBeacon itinérant et peut être identifié par d’autres appareils présents dans une boutique par exemple. Il ne s’agit certainement pas d’une chose simple à faire, mais cela est toutefois possible.

Rappelez-vous cependant que dans ce cas, comme tout iBeacon, votre téléphone émettra une série de chiffre qui permettra de vous identifier mais en aucun cas celui-ci ne pourra transmettre de texte, il ne pourra donc pas transmettre des informations telles que votre numéro de téléphone, votre nom ou encore vos informations bancaires. Au mieux, il sera possible de comparer votre numéro d’identifiant avec une base de données et savoir ainsi qui vous êtes… à condition que vous soyez déjà connu dans cette base de données.

Et là vous vous dites « Ahhaa ! Donc ils m’espionnent ! »… et bien oui et non. Oui, dans ce cas votre identifiant peut être rattaché à un compte existant dans une base de données. Oui ils peuvent connaître votre localisation précise et vos déplacements dans ce cas. MAIS, l’utilisation de votre téléphone comme un iBeacon sera soumis aux mêmes autorisations de votre part que celles listées ci-dessus, mais en plus, pour que cela fonctionne il faudrait que l’App en question soit ouverte  et en premier plan en permanence sur votre téléphone. Si vous cliquez sur le bouton « Home » de votre téléphone, celui-ci cessera immédiatement d’émettre comme un iBeacon.

Publicités intempestives : Peu probable

A partir d’iOS 7.1 Apple a apporté un changement important dans le fonctionnement du messaging iBeacon, les Apps peuvent désormais demander à être ouvertes automatiquement lors de l’entrée dans une zone couverte par un iBeacon connu. Cela se fait de façon très discrète en tâche de fond, sans vous déranger dans vos activités et sans que vous ne vous en rendiez compte. Cela permet à l’App de réagir à la découverte de l’iBeacon sans votre intervention.

La plupart des Apps, lorsqu’elles sont ainsi activées réagissent en déclenchant une notification sur le téléphone. Il s’agit de petits messages apparaissant en haut de l’écran même si celui-ci est en veille. Un message du genre « Bienvenue dans le magasin ABC ! Découvrez nos offres spéciales ! » et quand vous déverrouillez votre téléphone en slidant sur ce message l’App est amenée au premier plan.

Cela peut paraître effrayant, on s’imagine tout de suite déambulant dans une galerie marchande et recevant des notifications à chaque fois que l’on passe devant une boutique.

Mais cela ne sera pas le cas… ou en tout cas c’est peu probable. Encore une fois, pour que votre téléphone scanne les iBeacons de chaque boutique il faudrait que vous ayez installé les Apps de chaque boutique, que vous les ayez ouvertes et que vous ayez accepté d’être localisé par chacune d’elle. L’App doit également connaitre les iBeacons de chaque boutique correspondante et il y a une limite sur iPhone empêchant une boutique d’enregistrer plus de 20 beacons par App.

Encore une fois chaque utilisateur peut décider d’empêcher le partage de sa géo-localisation ou de stopper les notifications pour une App donnée et peut également désactiver le Bluetooth à tout moment.

Librement traduit de l’article de « No, iBeacons aren’t spying on you. » :
http://www.beacondo.com/blog/no-ibeacons-arent-spying-on-you/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + sept =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>