La technologie Beacon va transformer notre façon de voyager dans les aéroports

La technologie Beacon va transformer notre façon de voyager dans les aéroports

Avant le début du SITA IT Summit, Skift a discuté avec Ben Wagenaar, Architecte de l’innovation technologique à l’aéroport d’Heathrow, pour qu’il nous explique cette technologie et son potentiel. Wagenaar nous a également fait part des essais réalisés par Heathrow et Virgin Atlantic et basés sur les Beacons pour améliorer l’expérience des voyageurs.

Un des faits marquants du SITA IT Summit de cette année, qui a eu lieu à Bruxelles, fut l’examen approfondi des possibilités offertes par les Beacons et la mobilité intelligente pour simplifier l’expérience du voyageur.

Cette technologie, sous ses diverses formes, nous permettra de traverser le terminal d’un aéroport plus vite que jamais et offrira également un certain nombre d’applications créatives qui permettront de rendre notre voyage plus agréable et efficace.

Avant le début du SITA IT Summit, Skift a discuté avec Ben Wagenaar, Architecte de l’innovation technologique à l’aéroport d’Heathrow, pour qu’il nous explique cette technologie et son potentiel. Wagenaar nous a également fait part des essais réalisés par Heathrow et Virgin Atlantic et basés sur les Beacons pour améliorer l’expérience des voyageurs.

Skift : Qu’est-ce que la technologie Beacon et comment cela fonctionne-t-il ? Peut-on la comparer au Near Field Communications (NFC) ?

Wagenaar : Contrairement à la technologie NFC qui est basée sur une puce et ne fonctionne qu’à une distance de quelques centimètres, les Beacons utilisent le Bluetooth Low Energie (BTLE) et peuvent envoyer un signal capté jusqu’à 20 à 30m de distance.

Skift : Est-ce que la localisation par Beacon fonctionne de la même façon que le GPS sur nos smartphones ?

Wagenaar : Là où le GPS montre où vous vous trouvez sur la planète en permettant la géolocalisation des récepteurs GPS qui captent les signaux satellitaires, les Beacons peuvent vous informer de ce qui se trouve autour de vous via des notifications activées par des émetteurs situés à proximité. Le Beacon émet une signature unique qui pourra être reconnue par le smartphone et sera utilisée par des API (Application Programming Interface) pour apporter un certain nombre de fonctionnalités et déclencher des applications.

Skift : Comment l’utilisation de la technologie Beacon pourrait profiter au consommateur et améliorer l’expérience du voyage ?

Wagenaar : Dans les aéroports, vous pouvez vous attendre initialement à une augmentation des applications basées sur les Beacons pour le guidage des passagers, avec comme objectif principal d’améliorer l’expérience des passagers pour l’enregistrement et l’embarquement.

Virgin Atlantic a effectué des tests à Heathrow en utilisant les Beacons pour déclencher l’affichage automatique de la carte d’embarquement sur les smartphones des passagers. Cet essai de Virgin Atlantic est maintenant terminé et s’est avéré être un succès. Nous discutons actuellement de ce que pourraient être les étapes suivantes.

Skift : A quels challenges avez-vous été confronté au cours de ces essais ?

Wagenaar : Dans la mesure où les Beacons utilisent la même plage de fréquences que le Wi-Fi, un des objectifs de nos essais à Heathrow au premier examen de cette technologie était de comprendre l’impact possible des interférences radio dans l’utilisation d’autant de dispositifs au quotidien. Lors des tests nous avons fait le choix de baisser la puissance d’émission des Beacons et donc la distance de détection afin de réduire leur impact.

Skift : Y-a-t’il d’autres domaines dans le secteur du voyage qui pourraient bénéficier de l’utilisation des Beacons pour améliorer les interactions avec les consommateurs ?

Wagenaar : Il existe de nombreux avantages potentiels pour l’industrie du voyage. Prenez l’exemple de la fraude aux avis sur internet. De nombreux vendeurs se plaignent de faux avis négatifs sur des sites comme TripAdvisor, à l’inverse il y a aussi le cas des commerçants qui déposent sur ces sites de faux avis positifs. Comme un Beacon émet une signature unique, les sites d’avis pourraient s’en servir pour garantir que la personne qui dépose un avis est bien présente sur place.

Skift : Nous remarquons qu’Apple, par exemple, investit largement dans la technologie Beacon. Pensez-vous qu’il s’agisse du futur de nos interactions avec le commerce de détail ?

Wagenaar : Le terme iBeacon décrit une technologie d’Apple, mais Android à aussi la capacité d’utiliser les Beacons et cela devrait continuer à se développer. Beacon à le potentiel pour devenir une technologie essentielle. Il y a de la place pour qu’elle se développe. D’ici 2025, la mobilité intelligente, sous ses diverses formes, devrait devenir une industrie de 900 milliards de livres d’après le gouvernement britanique (Transport Catapult program).

Skift : Alors qu’est il prévu pour les Beacons dans le futur ?

Wagenaar : Le futur de la technologie Beacon n’est pas encore bien défini, dans la mesure où son appréhension continue d’augmenter, mais nous pouvons nous attendre à ce qu’elle devienne une partie d’un ensemble plus large du contexte de la mobilité intelligente, à savoir : où et quand une personne se trouve avec son appareil. Le Beacon est très spécifique à la localisation ce qui implique un grand nombre d’utilisations possibles. Avec une application compatible Beacon sur votre smartphone, vous pourriez, par exemple recevoir une offre lorsque vous entrez dans votre restaurant préféré.

Une application intéressante concerne les interactions contextualisées dans les médias sociaux. Les Beacons permettent la localisation précise de vos tweets, par exemple, pour évaluer l’impression générale des personnes sur un point précis de leur voyage. En connectant le tout via des APIs, cela nous permettrait potentiellement de gérer le voyage de bout en bout. Ils serait utile de connaître l’état des files d’attentes par exemple. Les Beacons peuvent nous aider à avoir une meilleure vue d’ensemble.

Dans quelques années, nous verrons probablement apparaître plus de technologie de contextualisation des interactions au niveau des medias sociaux, ce qui représente un potentiel important pour les entreprises et leurs campagnes marketing.

Imaginons l’exemple d’une app Starbucks qui utiliserait la technologie iBeacon pour remplacer la classique carte de fidélité. Elle saurait automatiquement combien de fois vous êtes venu chez Starbucks boire un café et à quel moment vous offrir un café gratuit.

There is 1 comment for this article
  1. Pingback: Nouvelles tendances | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 × un =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>