La configuration des beacons à distance, la révolution d’Onyx

La configuration des beacons à distance, la révolution d’Onyx

Onyx Beacon frappe un grand coup dans le monde du beacon en enterrant pour ses clients grands comptes le casse tête de la reconfiguration des flottes de beacons grâce à une nouvelle fonctionnalité aussi efficace que simple, il suffisait d’y penser !

La mise à jour de beacon à distance, un enjeu commercial et technologique majeur

Comme l’explique très bien la firme, la demande était récurrente et pressante de la part de ses clients grands comptes qui doivent parfois gérer des centaines de beacons et surtout dans des lieux très éclatés. Cette demande est clairement un classique chez tous les prestataires de services iBeacon et l’absence de solution à ce sujet servait jusqu’ici souvent d’argument aux détracteurs du beacon pour faire le démonstration de l’immaturité de la technologie. L’enjeu était donc de taille.

Onyx a eu ici une idée absolument géniale. Partant du constat que les beacons sont régulièrement sollicités par les mobiles des utilisateurs finaux pour récupérer des notifications, la firme leur a également assigné la difficile tâche de  mettre à jour la configuration des beacons dans la foulée ! Bien sûr ce ne sont pas les utilisateurs finaux eux-même qui détermine les paramètres de cette mise à jour, ils ne sont que les déclencheurs du processus. Un idée particulièrement astucieuse et évidente après coup, une de celle dont on se demande pourquoi aucun fabriquant ne l’avait inventé avant…

Beacon seul ou flotte de beacons : comment ça marche ?

Concrètement, le client n’a besoin que du CMS d’Onyx Beacons, grâce auquel il a déjà l’habitude de paramétrer ses notifications, ses campagnes etc. Désormais il peut également définir une nouvelle configuration (la fameuse sainte trinité UUID, major et minor) pour un beacon ou un groupe de beacons, grâce aux nouvelles fonctionnalités de gestion de flotte. Cette action crée une sorte de tâche en attente, qui patiente, tapie dans l’ombre pâle, de pouvoir être exécutée. Pas trop longtemps puisqu’il suffit qu’un smartphone, ayant une application utilisant le SDK Onyx installée, passe pas loin et capte le beacon pour déclencher cette mise à jour de façon complètement transparente pour l’utilisateur.

Bien sûr, cette fonctionnalité ne concerne que les beacons qui ont déjà été paramétrés une première fois puisqu’il faut être capable de les identifier. Mais il est désormais relativement indolore pour une enseigne de mettre à jour des centaines de beacons répartis sur des dizaines de boutiques. Et comme le dit très bien la firme, il s’agit là d’une première mondiale. D’autant plus excellente qu’il suffisait d’y penser !

Nul doute que d’autres devraient suivre ce chemin finalement bien simple, mais il convient de reconnaitre qu’Onyx Beacon se démarque ici par une ingéniosité et un pragmatisme qui sert ici aussi bien ses intérêts que ceux de l’industrie du beacon dans son ensemble.
There is 1 comment for this article
  1. Tomek at 1:17

    Vous pouvez essayer de la façon dont fonctionnent les balises, suffit de vous inscrire pour Bleesk (http://bleesk.com), une plate-forme complète de marketing de balise (cms, application mobile, analyse). Bleesk permet d’ajouter des balises, créer des campagnes de proximité et de les livrer avec l’application mobile prêt à l’emploi Bleesk qui fonctionne sur iOS et Android.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ cinq = 9

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>