Pourquoi Facebook offre ses iBeacons aux commerçants

Pourquoi Facebook offre ses iBeacons aux commerçants

Après avoir testé en beta son nouveau service Place Tips, Facebook déploie officiellement à grande échelle et gratuitement son programme iBeacon dans tous les commerces et restaurants New-Yorkais. Une première.

 Un déploiement attendu d’iBeacons

Facebook teste depuis Janvier son nouveau programme destiné aux entreprises locales, Place Tips. Six mois après son premier essai, le réseau social accélère la cadence. En effet, ce lundi 8 juin, Facebook a annoncé l’extension du service dans tous les commerces et restaurants américains du pays, jusqu’à présent limité à quelques revendeurs. Autre surprise, Facebook va même jusqu’à offrir des iBeacons gratuitement à tous les commerçants qui le souhaitent. Ces derniers pourront désormais envoyer des notifications aux clients, simplement par l’intermédiaire de l’application Facebook. Concrètement, lorsque le client arrive à proximité de la boutique équipée d’iBeacons, il recevra sur son fil d’actualité un message de bienvenue l’invitant à liker la page Facebook du magasin, voir les publications partagées par ses amis mais aussi découvrir des informations utiles, comme par exemple le menu, les avis et les spécialités d’un restaurant.

Des problèmes de confidentialité résolus ?

Jusqu’a présent, les services de localisation de Facebook utilisait le Wifi et le GPS pour déterminer la position de ses utilisateurs. Avec les iBeacons, le système risque de devenir beaucoup plus précis. Et d’ailleurs, le groupe californien n’a pas manqué de rassurer sur la faible intrusivité du service Place Tips. En effet, fortement attaqué en 2009 en raison du non-respect de la vie privée de ses utilisateurs, c’est aujourd’hui l’occasion pour le réseau social d’affirmer que le service embarquant les iBeacons sera « disponible qu’aux personnes ayant donné la permission à Facebook d’accéder à leur localisation sur leur téléphone ».

Une perspective publicitaire et mobile intéressante

A long terme, même si aujourd’hui la société écarte cette éventualité, il ne serait pas étonnant que Facebook aille plus loin dans sa démarche, en envisageant de nouvelles formes d’annonce publicitaire. Des offres personnalisées et géolocalisées pourraient donc s’inviter dans l’application pour offrir aux commerçants des outils de ciblage adaptés, quand on sait que le réseau social dispose d’une énorme quantité de données sur ses membres. Actuellement, le service n’est disponible que sur iPhone, mais une version Android est prévue prochainement.

Un avenir plein de promesses et d’iBeacons

On comprend pourquoi Facebook investit le champ des iBeacons, car ce projet à grande échelle pourrait se révéler rapidement très rentable. En effet, il est évident qu’avec Place Tips, Facebook disposerait d’informations essentielles sur les magasins fréquentés par les utilisateurs, la durée de présence dans les rayons, leurs produits préférés… Autant d’éléments qui permettrait de monétiser le service auprès des annonceurs via son application mobile. Et le jackpot n’est pas si loin. Car si l’on sait que l’un des freins des iBeacons reste l’installation de l’application mobile sur le téléphone, ce problème ne se posera plus pour Facebook, qui a plus d’un milliard d’utilisateurs actifs mensuels. On imagine donc le potentiel de croissance de Place Tips, combiné avec la base d’utilisateurs, qui pourrait être une mine d’or en terme de Big data. Un pari que Facebook n’est pas le seul a faire, pour preuve les récents investissements de Twitter dans le monde des balises Bluetooth.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un × = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>