CultureMap voit grand avec des milliers de beacons !

200 000 beacons, rien que ça. C’est le nombre de balises que prévoit de déployer le magazine en ligne d’actualité CultureMap, dans les restaurants et boutiques à la mode à travers les Etats-Unis. Une nouvelle application mobile devrait accompagner cet immense dispositif afin de fournir aux utilisateurs les dernières tendances locales.

Des beacons pour le Texas

Bientôt, les magasins et les aéroports seront avertis des lieux les populaires des 30 derniers jours. C’est la promesse d’Alexander Muse, co-fondateur de ViewMarket, l’entreprise propriétaire de CultureMap. Pour lui, « les gens qui lisent CultureMap veulent savoir ou faire du shopping, ou manger et ce qu’il faut faire ». Les premiers déploiements ont déjà commencé à Dallas, Houston et Austin avec 9000 beacons – les 1000 premiers beacons dans chacune des trois villes du Texas étant gratuits pour les entreprises. CultureMap semble priorise des lieux stratégiques ainsi que les commerçants souhaitant participer à ce nouveau dispositif. Ce que nous savons d’ores et déjà, c’est que les texans seront les premiers testeurs de l’application dès que les 3000 iBeacons seront installés, au plus tard d’ici fin juin.

Une nouvelle application mobile

Et c’est une application toute neuve qui s’invite dans la partie. Financée par le fameux accélérateur de fonds « 500 start-up » de Dave McClure, elle a bénéficié d’un investissement à hauteur d’1,5 million de dollars. De quoi vouloir inciter les utilisateurs à la télécharger en plus des rabais et des accès privilégiés aux évènements qui leur seront proposés sur leur smartphone. L’objectif est d’obtenir un échantillon suffisamment représentatif, à savoir 1000 utilisateurs par marché, pour alimenter l’application des données recueillies par les beacons.

Tournées des bars et codes promo

Pour réaliser ce projet, ViewMarket travaille avec Roximity pour les beacons et Asset Panda, une start-up situé à Dallas qui fournit le cloud permettant d’assurer le suivi des notifications et la collecte des données, un partenaire sans qui « le déploiement d’un tel nombre de beacons au niveau national serait impensable », ajoute Muse. Ainsi, CultureMap dispose d’un système de gestion qui intègre simultanément l’utilisation de l’application, le cloud et les scanners de code barre. La société prévoit à l’avenir de miser sur des projets beaucoup plus interactifs via l’application mobile, comme le fait de participer à des tournées de bar pour gagner des prix offert par CultureMap, ou d’envoyer des notifications aux personnes qui s’intéressent à des commerces et lieux spécifiques. A terme, la société compte déployer ce type de dispositif beacons sur les 20 principaux marchés du pays d’ici début 2016.

Les beacons au service d’un succès annoncé

Le projet porte tous les espoirs de son co-fondateur, Alexander Muse, également fondateur de ShopSavvy, une application qui proposait aux clients de scanner les codes-barres des produits afin d’établir un comparatif des meilleurs prix. Muse semble relativement confiant quant à sa nouvelle application, qui rencontrera selon lui certainement le succès grâce à la maturité acquise avec son expérience de ShopSavvy : « Toutes les leçons que nous avons tirées et les erreurs que nous avons faites sont mises en application ». Voila un beau jeu de mot, qui fera peut être toute la différence cette fois-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


quatre − 3 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>