Apple Maps & iBeacons, les chevaux de Troye d’Apple Pay

Apple Maps & iBeacons, les chevaux de Troye d’Apple Pay

Apple vient d’annoncer l’arrivée d’un nouveau dispositif de proximité qui viendra enrichir son service Apple Maps. Un ensemble de services qui trahissent une excellente stratégie qui pourrait bien permettre d’imposer Apple Pay tout en dépassant Google.

Au menu : annuaire, carte et iBeacon

C’est fait, Apple propose désormais aux commerçants de s’enregistrer sur un portail appelé Apple Maps Connect afin de mettre litérallement leur établissement sur la carte et pas n’importe laquelle : Apple Maps. Actuellement disponible exclusivement pour les Etats-Unis, ce dispositif sera bientôt étendu à d’autres pays.

Chaque commerçant peut donc dès maintenant enregistrer toutes les informations d’identification de son établissement : nom, descriptif, type de services, localisation bien sûr, coordonnées de contact, horaires d’ouvertures, réseaux sociaux… Mais ce n’est pas tout : sous certaines conditions, le commerçant peut également souscrire à un programme d’installation d’iBeacons.

Même si les informations restent pour le moment limitées à ce sujet, le dispositif n’étant accessible qu’au commerces bénéficiant de plus d’un million de visiteurs par an, il est cependant assez aisé de comprendre ce qu’Apple cherche à faire en proposant cette innocente option.

 L’iBeacon, l’arme de point pour dépasser Google

Tout d’abord, rattraper le retard pris sur Google Maps dans le domaine de la cartographie tout en faisant oublier au passage le monumental four du lancement d’Apple Maps.

Ce dispositif lui permettrait même de prendre une sérieuse avance sur le géant de la recherche en ligne, car l’implémentation de ses iBeacons lui permettrait également de proposer de la géolocalisation en intérieur, là ou la technologie GPS est inopérante. Apple Maps pourrait ainsi guider un utilisateur jusqu’à un centre commercial, puis à l’intérieur de celui-ci jusqu’aux magasins qui l’intéressent, en lui proposant en plus au passage des promotions ciblées. On comprend alors pourquoi Google cravache pour rattraper son propre retard sur la technologie beacon avec son « Physical Web », sa vision personnelle de la balise de proximité.

Enfin et surtout, cette initiative pourrait grandement faciliter l’adoption rapide par les commerçants de sa future solution de paiement Apple Pay. Car, comme le laisse présager une récente expérimentation dans le restaurant Bierhaus, près de Palo Altlo, qui met en scène des Beacons Estimote couplés avec la plateforme Rover et Apple Pay, il semble très probable que, malgré son absence remarquée à la dernière Keynote Apple de septembre, l’iBeacon se retrouve, comme nous l’avions présagé, au centre des futurs dispositifs majeurs d’Apple.

Encore une fois, Apple progresse lentement mais surement vers son objectif ambitieux et fou de s’incruster sur le marché du paiement et du retail avec une intelligence aussi discrète qu’efficace. Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− cinq = 1

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>