Ce que la keynote Apple nous apprend sur l’iBeacon (et l’iPhone6 et l’ApplePay et l’AppleWatch…)

Ce que la keynote Apple nous apprend sur l’iBeacon (et l’iPhone6 et l’ApplePay et l’AppleWatch…)

De façon assez prévisible, Apple a privilégié les annonces grand public lors de sa keynote d’hier, ne lâchant pas un indice concernant les iBeacons, contrairement à la dernière fois. Les partisans du NFC – dont nous faisons également partie :) – ont cependant pu se rabattre sur des nouveautés très excitantes quoi que peu révolutionnaires techniquement comme l’ApplePay et l’AppleWatch. Retour sur ce qui a été annoncé mais aussi sur ce qui ne l’a pas été !

L’iPhone 6

iPhone 6Comment ne pas commencer par l’annonce qui a ouvert le Keynote d’hier : l’iPhone 6. Décliné en 2 modèles, le 6 et le 6+, la grande nouveauté se trouve résolument du côté de la taille de l’écran : 4.7″ pour le 6 et 5.5″ pour le 6+ contre 4″ pour l’iPhone 5. Malgré cette évolution qu’on imagine forcément gourmande en énergie, la durée d’autonomie en conversation en a été portée à 14h pour le petit et à 24h pour le grand contre 10h pour l’iPhone actuel et l’autonomie en veille est de 16h pour le 6+ contre 10h pour le 6 et le 5, ce qui laisse franchement penser que le plus gros des iPhone est vraiment privilégié niveau batterie, un détail qui peut avoir son importance lors de votre futur choix ! Si Apple s’est montré plutôt discret sur le sujet, l’autonomie n’étant clairement pas le point fort de leurs téléphones, on peut imaginer que l’efficacité du nouveau processeur A8 et de son acolyte, le coprocesseur de mouvement M8, 25% plus rapide que l’A7, y est pour quelque chose.

Quoi qu’il en soit, cette amélioration va évidemment dans le bon sens pour une future utilisation frénétique des iBeacons, la petite balise étant bien connue aujourd’hui pour vider goulument les batteries d’un iPhone et ce, à un rythme bien plus rapidement que celles d’un téléphone Android… On attend les immanquables tests qui auront forcément lieu dans les prochains jours par les geeks de tous poils pour vérifier si les iBeacons bénéficient vraiment de ces améliorations. Pour le reste des fonctionnalités, on laisse le soin aux sites spécialisés de vous les décrire bien mieux que nous !

L’ApplePay

Apple PayAu rayon des choses intéressantes, on placera définitivement en tête de gondole l’ApplePay. Si Apple révolutionne peu de chose sur le créneau en proposant un système de paiement basé sur la technologie NFC, déjà existante, la firme à la pomme affirme là une volonté claire de s’imposer sur le marché du paiement, faisant par la même occasion trembler plus d’un établissement bancaire. Si iBeacon était un temps pressenti pour la mise en place du porte monnaie électronique prévu avec l’iPhone 6, c’est finalement bien légitimement le NFC qui l’a emporté, permettant ainsi à Apple d’utiliser une infrastructure existante et déjà financée par les banques pour mieux les concurrencer, un joli coup.

Concrètement, ApplePay a pour ambition de remplacer littéralement votre portefeuille par votre iPhone en s’appuyant sur technologies éprouvées comme Passbook ou encore Touch ID. La démonstration témoignait assez éloquemment d’un paramétrage et d’une utilisation particulièrement simple et rapide, tout en insistant bien évidemment lourdement sur le caractère ultra-sécurisé du système. Ce qu’est bien évidemment venu renforcer l’annonce de leur partenariat avec Amex, Mastercard et Visa. Disponible uniquement aux Etats-Unis pour le moment, l’ApplePay serait si sécurisé que même Apple ne saurait pas ce que vous achetez et ne stockerait aucune information personnelle ou confidentielle…

Avec ApplePay, Apple pourrait donc bien réussir le pari, trop mollement relevé par les banques, du paiement à la fois simplifié et sécurisé. A suivre…

La PommeMontre

Apple WatchSi l’AppleWatch reste définitivement un gadget excitant, on regrette un peu que sa présentation ait mangé la moitié de la Keynote d’hier, notamment la description interminable des détails esthétiques d’un objet dont le design n’est clairement pas le point fort, une fois n’est pas coutume chez Apple. Non contente de donner l’heure correctement et en temps réel – si, si, c’est incroyable mais vrai – cet « amazing » objet propose quantité d’autres petites fonctionnalités sympathiques sur lesquelles nous passerons rapidement, tout simplement parce que ce n’est pas notre créneau et que d’autres le font beaucoup mieux que nous : écran d’accueil très sympa avec toutes les applications sous la forme d’un nuage de petits ronds, puce GPS pour l’application Maps, disponible en 2 tailles avec moult choix de bracelets et de finitions…

On garde le meilleur pour la fin, et c’est là qu’elle nous intéresse un peu cette PommeMontre : on trouverait dans ses entrailles une petite puce NFC, probablement pour pouvoir jouer prochainement avec l’ApplePay ? Mais pas que : elle aurait également un support Bluetooth 4.0 ! On peut donc enchainer sur les élucubrations les plus folles, comme celle d’un futur support iBeacon, futur car la production de cette fameuse et attendue révolution n’est bien évidemment par encore lancée…

Les iBeacons

Apple iBeaconsCar, comme à chaque Keynote d’Apple, l’exercice qui s’en suit consiste aussi bien à commenter les annonces, qu’à spéculer sur les oublis. Même si on attendait plutôt des indices que de réelles déclarations au sujet des iBeacons, ces derniers sont clairement les grands oubliés d’hier, toute objectivité mise à part. Pourtant les récents ré-équipement d’AppleStore et l’envol du marché des beacons et iBeacons à travers le monde ne peuvent que laisser présager du mouvement coté Apple à ce sujet. Alors que faut-il comprendre ?

Tout d’abord que l’iBeacon n’est vraiment pas un sujet grand public et que, à moins d’une application de grande ampleur qui le ferait passer dans ce camp-là (application mobile culturelle, jeu, paiement…), sa place n’est clairement pas dans une keynote Apple pour le moment. On peut même imaginer que la firme de Cupertino, qui se positionne rarement sur des terrains peu consensuels, n’a pas franchement envie d’aborder des sujets qui excitent plutôt les marketeurs que les utilisateurs, leur cible donc. En effet, l’iBeacon est encore jeune et peu mature, tout comme ses acteurs, et Apple attend peut-être simplement le bon moment et le bon usage pour prendre le risque – ou plutôt pour ne pas avoir à le prendre – de le présenter à des utilisateurs et donc des consommateurs exigeants.

Autre possibilité, défendue par certains commentateurs, Apple ne sait toujours pas quoi faire de ses iBeacons. Ayant finalement opté pour le NFC en ce qui concerne l’ApplePay, l’équipe de Tim Cook n’avait pas vraiment de grand projet à adosser sur leurs nouvelles balises Bluetooth. En revanche, cette stratégie de positionnement sur le paiement sans contact, seule annonce proprement révolutionnaire de la keynote, laisse clairement entrevoir une volonté de s’attaquer au commerce physique. Comment donc ne pas imaginer que l’avenir de l’ApplePay puisse ne pas croiser celui des iBeacons ? Les applications possibles sont trop tentantes et on fait encore confiance à Apple pour bien anticiper ce qui marche…

Moralité, on est bien obligés d’avouer que côté iBeacon on en est réduit à des spéculations un peu hasardeuses et on reste condamnés à attendre la prochaine fuite pour savoir à quelle sauce Apple décidera de manger sa petite balise. Nous aurons peut-être l’occasion de revenir sur tout ça dans les prochains jours, une fois toutes ces news mieux digérées…

En conclusion, quelques annonces fort sympathiques, une volonté bien marquée de s’attaquer à des marchés monstrueux en toute sérénité, et l’album de U2 gratuit sur iTunes, cette keynote aura définitivement manqué d’annonces qui nous concernent.
Revoir la keynote : http://www.apple.com/live/2014-sept-event/
There are 3 comments for this article
  1. Pingback: L'autonomie des iBeacons en question ? Les faits, les choix ...
  2. Pingback: Les iBeacons et iOS8
  3. Pingback: Apple Maps & iBeacons, le cheval de Troye d'Apple Pay - Beacons Galaxy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 × quatre =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>