L’AltBeacon, le futur meilleur ennemi de l’iBeacon ?

L’AltBeacon, le futur meilleur ennemi de l’iBeacon ?

Après avoir retiré de son site son SDK pour Android ainsi que les spécifications des iBeacons sous la pression palpable d’Apple, le beaconer Radius Networks revient en force avec un beacon maison, l’AltBeacon. Pied de nez ou véritable ambition stratégique ?

Petit rappel des faits

Il y a peu, alors qu’Apple déposait un brevet pour un officiel « Apple iBeacon », Radius Network retirait de son site son SDK pour Android ainsi que tous les documents de spécifications liées aux iBeacons, laissant entendre que le souci de leur relation avec Apple avait guidé leur démarche. La conjonction de ces événements avait lourdement fait jasé la communauté iBeacon, laissant franchement poindre l’émergence proche d’un affrontement stratégique déjà bien entamé entre les 2 géants Apple et Google sur fond d’iBeacon.

La naissance de l’AltBeacon

L’annonce de cet heureux événement est d’autant plus intéressante que la 1ère réaction de Radius Network semblait plutôt les ranger du côté des disciples disciplinés d’Apple. Il est évidemment difficile de savoir ce qui a motivé en interne cette décision stratégique de leur part mais il y a fort à parier qu’il était difficile à ce spécialiste des iBeacons de renoncer au marché de l’Android et on ne peut que s’en réjouir. Mais le choix des Creative Commons pour les spécifications de cet AltBeacon laisse planer une dimension bien plus excitante sur cette ambition concurrentielle.

Un marché aussi ouvert que fermé

Car l’AltBeacon pourrait tout aussi bien devenir un standard. Si Apple semble avoir gagné la bataille des iBeacons, celle des beacons est loin de l’être tant les concurrents sont sérieux et le marché plus que stratégique. Citons entre beaucoup d’autres les Gimbal beacons de Qualcomm, les VLC beacons de Philips, le MPact de Motorola ou encore les Datzing ou les Estimote. Mais notez qu’il s’agit là d’objet à la fabrication propriétaire, et en choisissant de placer les spécifications de leur AltBeacon sous la bannière Creative Commons et en en faisant ainsi « les 1ères spécifications ouvertes et interopérables pour beacons de proximité », Radius Network pourrait jouer une carte très efficace. Ils n’ont d’ailleurs pas attendu pour se mettre eux-même au travail et proposent déjà sur leur shop un « PiBeacon« , fruit de l’enthousiasmante fusion d’un AltBeacon et d’un Raspeberry Pi, excusez du peu !

Encore une fois, la bataille s’avère passionnante et loin d’être terminée et elle doit actuellement donner bien des sueurs froides aux nombreux acteurs de ce marché tout neuf !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 3 = neuf

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>